FURY

Après avoir campé le génial Aldo Raine dans le génial Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, Brad Pitt replonge dans l'enfer de la Seconde Guerre Mondiale avec Fury, de David Ayer.

Avril 1945. Alors que la Seconde Guerre Mondiale touche à sa fin, une équipe de cinq soldats combat les nazis dans une Allemagne dévastée, à bord d'un tank surnommé Fury... Ils se retrouvent bientôt seuls face à un bataillon SS...

FURY

Alors que j'attendais quand même pas mal de son Sabotage sorti en mai dernier, David Ayer m'avait déçu... Mal rythmé, vulgaire jusqu'à faire passer le sergent instructeur du Maître de Guerre pour un enfant de choeur et délivrant une intrigue tarabiscotée pour pas grand chose, le thriller bourrin qui devait marquer le grand retour de Schwarzenegger aux rôles qui avaient fait sa gloire... était une belle déconvenue.

FURY

Pourtant, je crois toujours en David Ayer. Parce que le bonhomme a à son actif les scripts de U-571, Training Day ou encore Dark Blue et parce qu'il a montré qu'il savait manier la caméra avec ses thrillers Au Bout de la Nuit ou Bad Times...

Et je crois encore plus en lui quand je vois les premières images de Fury, prévu dans nos salles pour le 22 octobre prochain et dont le casting royal (Brad Pitt, Michael Peña, Jon Bernthal, Jason Isaacs, Shia LaBeouf...) fait bien saliver!

 

Crédits photos : Columbia Pictures.

Retour à l'accueil