LA FRENCH

Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.

LA FRENCH

Genre français ultra-populaire, le polar nous aura offert quelques-uns des plus grands chefs-d'oeuvre hexagonaux lors de la période bénite des années 60-70 tels Le Cercle Rouge de Jean-Pierre Melville, Police Python 357 d'Alain Corneau ou encore Mélodie en sous-sol d'Henri Verneuil. Même si les années 80 regorgent elles-aussi de quelques pépites (Un été d'enfer de Michael Schock, Parole de Flic de José Pinheiro), le genre s'était un peu terni avant de se voir réinvesti ces dernières années par des cinéastes plus rentre-dedans, bourrés de talent et bien décidés à en redorer le blason! S'il y a bien sûr encore quelques ratés (Truands de Frédéric Schoendoerffer, L'Immortel de Richard Berry), comment faire la fine bouche devant les pures bombes que sont 36, Quai des Orfèvres d'Olivier Marchal, les Mesrine de Jean-François Richet, Mea Culpa de Fred Cavayé ou encore Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief ? Réponse : on ne peut pas.

LA FRENCH

Pour son deuxième film, on espère fortement que Cédric Jimenez s'inscrira avec fierté et honneur dans la catégorie des polars qui te clouent au siège pendant deux heures : la bande-annonce semble présager d'un excellent travail de reconstitution et les acteurs (Jean Dujardin et Gilles Lellouche en tête) en imposent... Impatient je suis.

Sortie prévue le 3 décembre prochain.

Crédits photos et résumé : Gaumont et AlloCiné.

Retour à l'accueil