THE CROSSING

Cinq ans déjà...

Cela fait cinq ans maintenant que le somptueux Les 3 Royaumes est sorti et que John Woo restait malheureusement absent des radars de nombreux cinéphiles du monde entier.

De ses deux volets du Syndicat du Crime jusqu'aux bouleversants The Killer et Une Balle dans la tête, en passant par les magnifiques Volte-Face et Windtalkers qui sont parmi ses deux plus belles réussites d'une période américaine en dents de scie, le cinéma de John Woo aura exercé plus d'une fascination sur des spectateurs avides de sensations fortes et d'émotion pure. Véritable styliste du film d'action (impossible d'oublier le final dantesque d'A toute épreuve) autant que de l'âme humaine (thématiques de l'amitié, de la loyauté et du Bien et Mal), le réalisateur du très très fun Chasse à l'homme est enfin de retour avec ce qui s'annonce comme le projet d'une vie, l'aboutissement formel d'une carrière.

THE CROSSING

Inspiré du naufrage du Taiping survenu en 1949 entre la Chine et Taiwan et qui voyait des milliers de Chinois fuir le communisme, The Crossing s'intéressera au destin croisé de trois couples pris dans la tourmente de cet événement tragique et de l'Histoire...

Grande fresque épique que l'on annonce déjà comme le Titanic chinois, le nouveau film de John Woo se dévoile enfin devant nos yeux émerveillés à travers un véritable trailer, et ce quelques mois après la présentation à Cannes d'une featurette qui avait tranquillement fait grimper la pression...

 

 

THE CROSSING

Que dire de ces 64 petites secondes?

Tout simplement que l'on y retrouve un John Woo en très grande forme. Un John Woo qui n'a pas son pareil pour joindre le spectaculaire à l'intime, qui navigue avec une aisance confondante entre les styles (film de guerre, fresque romantique) et qui semble ici avoir littéralement tout donné pour faire de The Crossing l'événement cinématographique de cette fin d'année. En Chine, tout du moins. Car si la sortie du film est en effet prévue là-bas pour le 2 décembre prochain, rien n'est encore prévu par chez nous... 

On attend fébrilement de nouvelles infos et, pour patienter, on se remet le trailer en boucle.

Crédits photos et vidéo : CHina Film Group Corporation, Filmosphère.

Retour à l'accueil