MARCO POLO

Leader international de la vidéo à la demande par abonnement, et dont l'implantation en France il y a de cela quelques mois avait fait couler beaucoup d'encre, Netflix n'est pourtant pas qu'un "simple" diffuseur : les succès public et critique de ses productions, à savoir House of Cards ou encore Orange Is The New Black, sont là pour le prouver et l'arrivée pour le 12 décembre prochain de sa nouvelle série Marco Polo tend à prouver que le géant américain compte bien continuer à asseoir encore plus sa position sur le marché mondial...

MARCO POLO

Doté d'un budget plutôt confortable de 90 millions de dollars, Marco Polo nous contera donc les aventures du célèbre marchand vénitien qui servit l'empire mongol et le Kubilai Khan à titre d'enquêteur-ambassadeur et qui fit connaître les trésors et les richesses de l'Asie Centrale à travers son Livre des Merveilles, écrit en 1298.

Dépaysement, aventures, romances, complots... Les premières images dévoilées laissent augurer d'un divertissement à grand spectacle capable de jouer sur les terres de l'indétrônable Game Of Thrones... et ça, c'est pas moi qui le dis, c'est à peu près tout le monde qui le fait depuis l'annonce du projet.

En effet, il faut croire que tout show historique se voit maintenant systématiquement comparé à la série HBO tirée des écrits de George R. R. Martin : il est bien connu que Game Of Thrones est la seule série historique (ou du moins, dans son cas, à tendance historique) qui ait jamais existé... Une situation qui n'est enviable pour aucune des deux parties : l'une se voit érigée en modèle ultime au détriment de tout regard critique et la petite nouvelle voit ses propres ambitions réduites à zéro car elle arrive forcément "après". Mais là n'est pas le sujet de cet article.

Comme je n'ai vu que la saison 1 des aventures des Lannister et Compagnie, je me permettrai  donc simplement de juger Marco Polo pour ce qu'elle est et sur sa capacité à me donner envie de voir une saison 2 ou non. Ce que n'avait pas réussi à faire Game Of Thrones.

Na.

 

MARCO POLO

Produite en partie par Bob et Harvey Weinstein (Django Unchained) et Joachim Ronning et Espen Sandberg (les deux compères seront bientôt à l'oeuvre sur Pirates des Caraïbes 5...) et scénarisée par John Fusco (Young Guns, Hidalgo, Spirit), Marco Polo dévoilera les dix épisodes qui composent sa première saison dès le 12 décembre prochain, et ce dans tous les pays où Netflix est disponible. La bande-annonce joue sur du très classique mais j'avoue avoir un faible pour les fresques historiques où les complots ourdis dans les recoins des plus sublimes palais côtoient les plus belles chevauchées et des paysages à tomber par terre... Les 90 millions de dollars semblent en tout cas se voir sur l'écran et on ne peut que souhaiter à Netflix de faire une entrée remarquée dans le milieu de la saga historique... et par la même occasion de faire regretter à la chaîne Starz (Spartacus, Black Sails) d'avoir abandonné le projet!

L'aventure commence dans quelques jours!

Crédits photos : Netflix.

Retour à l'accueil