GUNMAN - la critique

The Gunman, écrit par Don Macpherson, Pete Travis et Sean Penn d'après le roman "La Position du tireur couché" de Jean-Patrick Manchette. Réalisé par Pierre Morel. Avec Sean Penn, Javier Bardem, Idris Elba, Mark Rylance, Jasmine Trinca. USA/Espagne/France - 115mn. Sortie le 24 juin 2015.

Ex-agent des forces spéciales, Jim Terrier est devenu tueur à gages. Jusqu’au jour où il décide de tourner la page et de se racheter une conscience en travaillant pour une association humanitaire en Afrique. Mais lorsque son ancien employeur tente de le faire tuer, Jim n’a d’autre choix que de reprendre les armes. Embarqué dans une course contre la montre qui le mène aux quatre coins de l’Europe, il sait qu’il n’a qu’un moyen de s’en sortir indemne : anéantir l’une des organisations les plus puissantes au monde…

GUNMAN - la critique

Malibu, Californie. Un soir d'orage.

Sean Penn vient de lancer le lave-vaisselle tout en se décapsulant une bière. Il se pose sur son canapé et allume son écran plat. Petite manipulation de la télécommande et hop, le voilà connecté à Netflix. Lessivé par une journée de boulot harassante, le réalisateur d'Into The Wild cherche un bon petit film pas trop prise de tête à regarder.

Il zappe. Encore et encore. Puis s'arrête enfin : il découvre l'affiche de Taken avec son ami Liam Neeson. Là, j'extrapole un peu, je sais pas s'ils sont amis mais j'imagine que oui. Parce que tout le monde est copain à Hollywood, c'est une grande famille.

Bref, il fait lecture et apprécie le spectacle : Liam se débrouille pas mal dans la pétage de rotules et sa façon tout à fait charmante de déboîter une mâchoire amène Sean à se faire la réflexion que, lui aussi, il aimerait bien montrer qu'il ferait une bonne action star.

Il éteint la télé : c'est décidé, demain il fait un film d'action où il cassera des bras et maniera les flingues avec la dextérité d'un ancien des Forces Spéciales. Mais... oui, il y a un "mais".

Il faut un propos car Sean est un homme engagé, il ne peut pas juste flinguer gratuitement des gens. Soit, Sean s'attaquera aux multinationales qui pensent qu'à l'argent et en profitera pour prendre quelques jours de vacances en Afrique, à Londres, à Barcelone et à Madrid. Pardon, il en profitera pour situer son intrigue palpitante dans plein d'endroits car la géopolitique c'est son truc et qu'un thriller international ça a toujours plus la classe qu'un thriller entièrement situé à Roubaix.

Dans la foulée, il appelle Pierre Morel, le réalisateur de... Taken : logique, il veut toutes les chances de son côté, Sean!

GUNMAN - la critique

Intrigue menée pied au plancher, combats chorégraphiés à la perfection, répliques percutantes et séquences de suspense destinées à rester dans les annales... Gun... Ah, je me suis trompé de film en fait. Gunman n'a rien de ça.

Avec son histoire qui ne décolle jamais, son traître identifiable à la minute même où la caméra se pose sur lui et ses trois pauvres scènes d'action maladroitement placées entre des dialogues inutilement longs et des moments d'une platitude navrante, le film d'action qui devait amener Sean Penn à devenir le nouveau gros bras d'Hollywood est un naufrage quasi-total, un truc improbable qui aurait hérité d'une sortie direct-to-video il y a encore quelques années... s'il n'y avait pas eu l'été qui pointait le bout de son nez!

Car il ne t' a pas echappé cher lecteur, que depuis quelques jours il fait beau et que depuis hier, c'est les soldes : matelas à - 50%, barbecue en promo ou encore tennis à pas cher... c'est le moment de faire des affaires! Pour les distributeurs aussi : ils profitent de la période estivale pour refourguer leur fond de catalogue, tant qu'à faire pendant la Fête du Cinéma. Ça permettra de gonfler les entrées et, qui sait, de donner l'illusion que le film a marché. Ou alors il marchera vraiment et dans ce cas, je deviens moine bouddhiste après les vacances...

Pour faire simple, à moins d'être de la famille de Sean Penn et de vouloir lui faire plaisir, il n'y a aucune raison de vous infliger ce navet.

Vous pouvez donc aller voir Vice-Versa! Merci qui?

GUNMAN - la critique

Crédits résumé et photos : AlloCiné, Open Road Films.

Retour à l'accueil