THE NICE GUYS

Alors oui ok, comme le clame la bande-annonce, The Nice Guys est de Shane Black "le réalisateur d'Iron Man 3"... ok, ok...

Mais bon sang, pas que !

Parce que si toi aussi tu as vu, revu et re-revu L'Arme Fatale 1 & 2, Le Dernier Samaritain, Last Action Hero ou bien encore Au revoir à jamais au point d'en user tes VHS, c'est que tu aimes le cinéma d'action des années 80 et 90 (tu es mon ami) et que tu en apprécies leur scénariste Shane Black. Et à quoi reconnaît-on un film écrit par Black ? 

On y trouve un amour du cinéma de genre, en l'occurence le polar, des personnages borderline, cramés et/ou au bord du suicide (Martin Riggs dans les deux premiers volets de L'Arme Fatale), des séquences d'action d'anthologie (l'intro de L'Arme Fatale 2, le final d'Au revoir à jamais), des scénarios en or et des répliques totalement cultes. Des exemples ? 

Mais bien sûr !

Bruce Willis dans "Le Dernier Samaritain" réalisé par Tony Scott (1991) / Danny Glover et Mel Gibson dans "L'Arme Fatale" de Richard Donner (1987)
Bruce Willis dans "Le Dernier Samaritain" réalisé par Tony Scott (1991) / Danny Glover et Mel Gibson dans "L'Arme Fatale" de Richard Donner (1987)

Bruce Willis dans "Le Dernier Samaritain" réalisé par Tony Scott (1991) / Danny Glover et Mel Gibson dans "L'Arme Fatale" de Richard Donner (1987)

Bruce Willis à Damon Wayans dans Le Dernier Samaritain :

Les blacks font du cheval, maintenant ?

Depuis que les bagnoles sont trop dures à voler.

 

Deux flics dans Last Action Hero :

- T'es sûr que c'est bien cette maison ? On dirait tout sauf un laboratoire clandestin !
À quoi tu t'attendais ? À trouver soixante toxicos sur le gazon en train de se saupoudrer de cocaïne ?

Robert Downey Jr. dans "Kiss Kiss Bang Bang" réalisé par Shane Black (2005)

Robert Downey Jr. dans "Kiss Kiss Bang Bang" réalisé par Shane Black (2005)

Véritable orfèvre de la plume, Shane Black était passé avec succès à la réalisation en 2005 avec son excellent Kiss Kiss Bang Bang, nouvelle variation sur le genre qui le passionne tant, à savoir le buddy movie, interprétée par un Robert Downey Jr. et un Val Kilmer au top !

La suite, on la connaît : le très très sympathique Iron Man 3 avec son pote Robert, un film Marvel parasité avec bonheur par l'esprit noir et corrosif de Black qui raflera plus d'un milliard de dollars de recettes au box-office international. De quoi lui permettre de se pencher sur un projet un peu plus personnel et plus "typique" de son cinéma hard-boiled et cool : j'ai nommé The Nice Guys, toujours produit par ce vieux briscard de Joel Silver (la trilogie Matrix, L'Arme Fatale, Die Hard, Predator...).

THE NICE GUYS

Dans ce polar situé dans le Los Angeles des années 70, un détective privé (Ryan Gosling) et un gros bras (Russell Crowe) font équipe pour enquêter sur la disparition d'une jeune fille et ainsi mettre à jour une conspiration impliquant le milieu de la pornographie et les plus hautes instances du pouvoir...

Bref, une intrigue 100% Shane Black (on pense à L'Arme Fatale et Kiss Kiss Bang Bang)... et ça a l'air de le faire grave ! Gosling et Crowe ont une classe folle, les répliques font mouche, ça a l'air bien violent comme il faut... Vous l'aurez compris, mon tensiomètre s'affole !

Pas encore de date de sortie prévue pour la France.

Crédits photos : Warner Bros. Pictures.

Retour à l'accueil