SPLIT

Les fractures mentales des personnes présentant un trouble dissociatif de la personnalité ont longtemps fasciné et échappé à la science, il se dit que certains peuvent également manifester des attributs physiques uniques pour chaque personnalité ; un prisme cognitif et physiologique dans un seul être.

Kevin a manifesté 23 personnalités devant son psychiatre de longue date, le Dr Fletcher mais il en reste une, immergée, qui commence à se matérialiser et à dominer toutes les autres. Contraint d'enlever trois adolescentes, dont la volontaire Casey, Kevin se bat pour survivre parmi tous ceux qui évoluent en lui-même – et autour de lui- tandis que les murs entre ses personnalités volent en éclats.

SPLIT

Après les échecs successifs de ses derniers films, tant d'un point de vue critique que public (PhénomènesAfter Earth), M. Night Shyamalan avit néanmoins prouvé qu'il ne fallait pas non plus l'enterrer tout de suite avec son très sympa The Visit. Produit par Jason Blum (American NightmareSinisterInsidious) pour 5 petits millions, ce thriller revisitait de manière plutôt habile les codes du found footage tout en s'inscrivant dans les thématiques chères au réalisateur de Sixième Sens et Incassable.

On ne change donc pas une équipe qui gagne.

Toujours sous la houlette de Blumhouse Productions, M. Night Shyamalan nous revient donc avec Split, un thriller horrifique au pitch plutôt très excitant et dont les premières images ont été dévoilées hier. Avec James McAvoy (X-Men - Apocalypse) et Anya Taylor Joy (The Witch) dans les rôles principaux, cette petite péloche qu'on espère bien tendue est attendue sur nos écrans pour janvier 2017.

 

Crédits photos et résumé : Paramount Pictures, Blumhouse Productios, AlloCiné.

Retour à l'accueil