Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Sébastien Mardelay

DETROIT

Il y a un peu plus de quatre ans de cela, Kathryn Bigelow nous clouait au siège avec l'exceptionnel Zero Dark Thirty, récit âpre et tendu de la traque de Ben Laden et continuait de s'affirmer, après des oeuvres aussi fortes et définitives que Démineurs, Strange Days ou bien encore Point Break, comme l'une des formalistes les plus intéressantes du cinéma américain contemporain. Inutile de dire que son nouveau projet était attendu avec une fébrilité non feinte.

Le voilà donc qui se dévoile à travers une bande-annonce électrique et explosive : attendu pour le mois d'août prochain sur le territoire américain, Detroit nous plongera au coeur des affrontements qui ébranlèrent la ville entre le 23 et le 27 juillet 1967 à la suite d'un raid de la police dans un bar clandestin. Les choses dégénérèrent très vite et se transformèrent en l'une des plus importantes et meurtrières émeutes de l'Histoire des États-Unis, faisant plus d'une quarantaine de morts, plus de 7000 arrestations et la destruction de plus de 2000 édifices.

 

DETROIT

Toujours associé à Mark Boal, son co-scénariste sur Démineurs et Zero Dark Thirty, Kathryn Bigelow entend bien nous mettre à genoux dans ce qui s'annonce comme un brûlot intense et fiévreux sur les tensions raciales des années 60 et qui continuent malheureusement de résonner à l'heure actuelle, dans une Amérique toujours malade de son passé.

De The Birth of a Nation de Nate Parker à 12 Years a Slave de Steve McQueen, en passant par Fences de Denzel Washington, la série Underground ou bien encore Django Unchained de Quentin Tarantino, Hollywood n'a eu de cesse dernièrement de disséquer l'Histoire des USA et ses démons et ce ne serait pas trop s'avancer que de dire que Detroit risque bien d'être un très gros choc, tant au niveau du fond que de la forme.

En quelques plans, la réalisatrice de Near Dark et du sous-estimé K-19 : le piège des profondeurs, fait montre d'une maîtrise hallucinante quant à sa façon de mettre en scène la tension et l'action tout en ne laissant jamais de côté ses personnages, nouvelle démonstration de sa volonté farouche de toujours manier le spectaculaire à l'intime. 

Aucune date de sortie prévue pour la France pour le moment.

Crédits photos : Annapurna Pictures.

Commenter cet article