WIND RIVER

Acteur dans de nombreuses séries télévisées (New York Police Blues, Veronica Mars et surtout l'excellente Sons of Anarchy créée par Kurt Sutter), Taylor Sheridan s'est pourtant révélé au monde entier via les scénarios de Sicario et Comancheria. Le premier, un thriller intense et désespéré superbement mis en scène par Denis Villeneuve et porté par une Emily Blunt magnétique, avait été un des grosses claques de l'année 2015 tandis que le deuxième, touchant polar aux allures de western réalisé par David Mckenzie et emmené par les interprétations exceptionnelles de Chris Pine et Ben Foster, s'était imposé sans mal... comme une des grosses claques de 2016 ! Et ouais, rien que ça !

Inutile de dire que voir Taylor Sheridan passer derrière la caméra (on devrait plutôt dire "repasser" mais il semble vouloir oublier Vile, sorti en 2011, son premier essai en tant que réalisateur...) avait de quoi faire grimper l'excitomètre à son plus haut !

WIND RIVER

Le pitch de Wind River ?

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

Présenté en compétition officielle dans la sélection Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes, Wind River constitue à n'en pas douter une nouvelle pierre indispensable à la réflexion que semble porter Taylor Sheridan sur son pays.  Après la guerre contre les cartels (Sicario) et les conséquences de la crise économique (Comancheria), le scénariste/réalisateur nous embarque dans une enquête qui s'annonce éprouvante et qui, en s'intéressant aux outrages subis par la population amérindienne, lui permet de se rapprocher une nouvelle fois de l'aspect politique et engagé qui irriguait le cinéma US des 70's.

À la vue de ces superbes premières images, il semble que Sheridan n'a rien perdu de son talent à écrire des personnages complexes et torturés (Jeremy Renner et Elizabeth Olsen enfin sortis de chez Marvel...) et à bâtir des intrigues intenses et violentes : on compte avec impatience les jours qui nous séparent de la sortie prévue dans nos contrées pour le 30 août prochain.

WIND RIVER

Crédits photos et résumé : The Weinstein Company, AlloCiné.

Retour à l'accueil