Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFERNO - la critique

 

Inferno, écrit par David Koepp d'après le roman de Dan Brown. Réalisé par Ron Howard. Avec Tom Hanks, Felicity Jones, Omar Sy, Sides Babett Knudsen, Ben Foster. USA/121 mn. Sortie le 9 novembre 2016.

Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

- Là tu vois, c'est le dessin d'un petit zizi...

 

Los Angeles - Californie - 2013.

Une villa somptueuse d'où s'échappent les notes mélodieuses d'un concerto de Bach. Il fait déjà nuit mais le propriétaire des lieux n'est pas couché : c'est Tom Hanks. Il est assis sur un club en cuir, sirotant un Brandy et observant d'un oeil distrait les deux Oscars posés sur sa cheminée.

Soudain, un petit tintement. Il se saisit de son téléphone : un mail. Son comptable.

Posant son Brandy sur la table basse où l'on trouve des exemplaires de Variety, The Hollywood Reporter et Tchoupi goes to the beach, Hanks commence à s'inquiéter. Son comptable ne lui écrit que rarement... Il ouvre la pièce jointe : les impôts.

La vache ! Un très gros chiffre. Avec une virgule certes, mais un très gros chiffre quand même. Tom se relève d'un bond et se dirige vers le deuxième salon où sa femme est en train de regarder un film sur leur télé 120 pouces : Il faut sauver le Soldat Ryan. Il s'observe un instant puis lance à son épouse : 

- Les impôts, chérie... Ça va faire mal.

Elle se retourne, apeurée. Elle fait "pause".

- Oh, mon Dieu... Il va falloir que tu...

Elle n'ose pas finir sa phrase. Elle met la main sur sa bouche et retient un sanglot. Tom s'approche lentement et la prend dans ses bras. 

- Je sais, c'est dur. Mais je n'ai pas le choix...

Sa femme se redresse et se plante devant la fenêtre. En bas, dans l'allée, deux Corvette et une Bugatti.

- Et Steven ? Tu tournes quand avec lui ?

- Il y un projet, Le Pont des Espions, mais c'est pas pour tout de suite... Là, il nous faut du cash.

Son épouse soupire puis se retourne. Elle acquiesce en silence.

Tom s'approche d'un téléphone rouge posé sur un meuble en acajou. Il compose un numéro.

Deux tonalités puis un message se fait entendre : "Vous êtes bien sur la messagerie de Ron Howard. Je suis indisponible pour le moment mais..."

Tom raccroche. Presque soulagé.

- C'est sa messagerie.

Sa femme soupire de bonheur.

- Dieu soit loué...

Soudain, le téléphone rouge se met à sonner : c'est une musique de Hans Zimmer composée pour Anges & Démons. Tom a choisi cette sonnerie pour ne jamais oublier... Les Hanks se regardent quelques instants puis, guidés par une sorte d'instinct de survie, se jettent dans les bras l'un de l'autre.

- Réponds, Tom... On n'a plus le choix maintenant.

Tom décroche, une larme à l'oeil.

- Allô, Ron ?.. Ça... ça me fait plaisir de t'avoir...

- ...

- Je t'ai appelé... pour voir si tu avais... (Il se retient de ne pas pleurer) un projet pour moi ?..

- ...

- Inferno ?.. C'est quoi ?..

- ...

Tom regarde sa femme et lui explique, en chuchotant : 

- Il me propose une autre adaptation de Dan Brown.

Elle pousse un petit cri.

- Oh... c'est pire que ce que craignais...

Elle jette un coup d'oeil vers le bas du meuble en acajou : deux boîtiers Blu-ray servent à le caler. Da Vinci Code et Anges & Démons. Toujours sous blister.

Tom raccroche au bout de quelques instants puis se dirige vers le premier salon. Là où tout a commencé.

Sa femme le rejoint et l'observe silencieusement : il est en train de jouer avec ses Oscars. Il se retourne vers elle.

- Je fais de la place pour le troisième...

Elle explose de rire.

- Au moins chéri, tu gardes ton sens de l'humour...

- Avec Ron, il le faut... Il le faut.

- Je te jure que s'il y en a un qui me chie dessus...

 

Crédits photos et résumé : Columbia Pictures, AlloCiné.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article