Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

Entre les astuces miracle pour décuiter en un temps record, les coups de fil à la famille pour souhaiter la bonne année ("et la santé surtout !"), les résolutions qu'on ne tiendra pas et la galette des Rois, le mois de janvier est aussi et surtout... celui des TOPS !

Qu'est-ce qui a fait vibrer mon petit coeur l'année précédente, quels films m'ont bouleversé et transporté, scotché et sidéré ?

La réponse, là, tout de suite. Maintenant.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018
LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

10

LES HEURES SOMBRES de Joe WRIGHT

"Il a mobilisé la langue anglaise et l'a envoyée au combat"

Porté par un Gary Oldman impressionnant et par la mise en scène précise et subtile de Joe Wright (Anna Karénine, Reviens-moi), Les Heures Sombres est un biopic passionnant et souvent bouleversant : du très beau cinéma qui peint de manière remarquable l'Histoire par le prisme d'un individu amené à s'engager pour le peuple.

 

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

9

LES INDESTRUCTIBLES 2 de Brad BIRD

Après avoir brillamment tenté l'aventure du cinéma "live" avec les excellents Mission : Impossible - Protocole Fantôme et À la poursuite de demain, Brad Bird revient dans l'usine à rêves qu'est Pixar... et démontre une nouvelle fois l'incroyable puissance de sa mise en scène : film d'espionnage féministe aussi virevoltant qu'intime, aussi émouvant qu'exaltant, Les Indestructibles 2 est une claque comme on aimerait en prendre plus souvent.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

8

READY PLAYER ONE de Steven SPIELBERG

Spectacle-total hallucinant et totalement fou, Ready Player One s'est malheureusement heurté à l'incompréhension d'une certaine partie du public, persuadé de n'avoir devant lui qu'une succession vaine et creuse de références en tous genres... alors que Spielberg interroge justement cette pop-culture, son héritage et ce que l'on doit en faire/y voir via un récit prodigieux de maîtrise sur la nostalgie et ses dangers, sur l'Art et son pouvoir. Jubilatoire !

Nul doute que Ready Player One gagnera au fil des ans la place et le respect qu'il mérite : il faut peut-être attendre que cette décennie de blockbusters fabriqués dans le même moule et aseptisés au possible (Black Panther, Solo) s'achève pour qu'enfin les anomalies que représentent des films comme Mad Max : Fury Road, À la poursuite de demain ou RPO s'imposent aux yeux de tous.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

7

UNDER THE SILVER LAKE de David Robert MITCHELL

Tout comme Ready Player One, Under The Silver Lake questionne la pop-culture, ses représentants, ses représentations et ses consommateurs... sauf qu'au lieu d'oeuvrer dans la SF débridée, David Robert Mitchell préfère puiser dans les codes du film noir.

Résultat ? Un petit ovni fascinant qui met en scène avec virtuoité les désillusions d'une génération qui se crée des mystères pour ne pas avoir à affronter ses propres angoisses et qui se fantasme autant que ses idoles ! Ce nouveau film de Mitchell (après l'excellent It Follows) est un petit bijou mélancolique et pop à voir et revoir... et revoir.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

6

A STAR IS BORN de Bradley COOPER

Pour son premier long-métrage, Bradley Cooper frappe au cœur avec une sensibilité et un romantisme qui nous laissent sur les genoux au moment où les lumières se rallument...

Bouleversant, intense et interprété par des comédiens remarquables, A Star Is Born est une histoire d’amour magnifique, débarrassée de tout cynisme et portée par un réalisateur qui croit plus que tout en la puissance évocatrice du cinéma.

Et la B.O. ? Magique. Tout simplement.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

5

MISSION : IMPOSSIBLE - FALLOUT de Christopher McQUARRIE

Mission : Impossible - fallout vient rappeler avec une énergie sidérante et un sens du spectacle que l'on croyait perdu que les blockbusters à l'ancienne, c'est-à-dire incarnés et humains, sont encore possibles ! Vous cherchez un antidote à la morosité actuelle du cinéma hollywoodien, de plus en plus étouffé par des films de super-héros creux et impersonnels ?.. Votre mission, si vous l'acceptez : embarquer !

Critique ici.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

4

JUSQU'À LA GARDE de Xavier LEGRAND

Remarquable d'intensité, tant dans le propos que dans l'interprétation, ce thriller social de Xavier Legrand est aussi la démonstration flagrante que le cinéma français ne se résume pas aux comédies lourdingues écrites avec les pieds et filmées comme une pub Cetelem : mise en scène toute en retenue qui sait instaurer un climat de peur oppressant et anxiogène en quelques plans seulement, subtil travail sur le son, utilisation puissante des codes du thriller... 
Jusqu'à la garde est un "drame de genre" dont on ne sort pas indemne (la séquence finale est à couper le souffle) et qui n'a pas peur de citer des classiques tels que La Nuit du Chasseur ou Shining pour renforcer ses intentions.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

3

HOSTILES de Scott COOPER

Par son récit déchirant amenant ses personnages à constater la fin de leur monde (la Conquête de l'Ouest n'existe plus...) et n'ayant plus qu'un seul ennemi à qui se confronter ; par sa noirceur suffocante d'où parviennent à ressortir un humanisme et un espoir bouleversants ; par l'ampleur de sa mise en scène ; par la puissance de son casting (ah, Rosamund Pike...), Hostiles est un immense film.

Critique ici.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

2

PHANTOM THREAD de Paul Thomas ANDERSON

Visuellement estomaquant, le nouveau film du génial P.T. Anderson s'impose d'emblée comme l'un des longs-métrages les plus beaux que l'on ait vu récemment projeté sur un écran de cinéma, une étude stylistique brillante et renversante de l'âme humaine. 

Lumière, décors, costumes, mise en scène, musique sublime de Jonny Greenwood : tout concourt à faire de Phantom Thread un film que l'on prendra un plaisir fou à disséquer et analyser pour tenter d'en saisir ne serait-ce qu'une part de l'infinie magie.

Critique ici.

LE TOP 10 DES FILMS - édition 2018

1

PENTAGON PAPERS de Steven SPIELBERG

Un grand, un très grand film, tout simplement. Nouvelle preuve s'il en fallait du génie qu'est Steven Spielberg dès lors que son oeil se pose derrière l'objectif d'une caméra, Pentagon Papers est un moment de cinéma fiévreux et euphorisant qui parvient  à nouer avec maestria l'intime (le parcours de Meryl Streep) et  l'infiniment plus grand (celui d'une nation à qui l'on va montrer les manoeuvres de ses dirigeants) par le biais d'un thriller journalistique de très très haute volée, ludique et d'une clarté absolument remarquable.

Critique ici.

Crédits photos : Universal Pictures, Warner Bros. Pictures, Pixar, 2Oth Century Fox, Entertainment Studios Motion Pictures, Haut et Court, A24, Paramount Pictures

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article