Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018
LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

 

10

CONDOR - saison 1 

créée par Todd KATZBURG, Jason SMILOVIC, Ken ROBINSON

Tirée du roman de James Grady et de l'adaptation de Sydney Pollack en 1975 avec Robert Redford dans le rôle principal, cette série d'espionnage se sera révélée une très très bonne surprise tout au long de sa saison : tendue, bien écrite, bien interprétée et régulièrement surprenante (y'a pas intérêt à trop s'attacher...), Condor m'a, à de nombreuses reprises, fait penser à la trop courte Rubicon pour sa façon de gérer le suspense mais surtout dans sa manière de faire résonner son intrigue politique à l'ampleur internationale avec l'intimité de ses personnages. 
Du très bon boulot !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

9

WESTWORLD - saison 2

créée par Jonathan NOLAN & Lisa JOY, d'après le film de Michael CRICHTON

Toujours aussi visuellement estomaquant, le show a  habilement joué la carte de la désorientation et du trouble, tant pour les personnages que pour les téléspectateurs. Du moins dans ces premiers épisodes... 

Parce que si les nouveaux personnages et les nouveaux mystères ont élevé la première partie de la saison vers de jolis sommets, la suite n'a pas été totalement à la hauteur : trop de blabla, trop de phrases crypto-sentencieuses supposées nous montrer que Jonathan Nolan et Lisa Joy en ont dans le ciboulot... Westworld m'a lassé. J'étais chaud bouillant au moment d'attaquer cette saison, j'ai mis plus de trois mois à lancer le dernier épisode ! Je serai là pour la 3, notamment parce que les pistes qui s'ouvrent sont très stimulantes, mais va falloir penser à muscler la narration...

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

HOMECOMING - saison 1

créée par Sam ESMAIL, d'après le podcast d'Eli HOROWITZ et Micah BLOOMBERG

Mise en scène super stylisée (les fans de Mr Robot ne seront pas surpris), écriture très maîtrisée et qui sait brillamment jouer avec nos nerfs et notre perception des faits, acteurs au top (Julia Roberts, Bobby Cannavale...) et ambiance délicieusement parano : Homecoming puise dans le meilleur de De Palma, Hitchcock et des thrillers des 70's (Alan J. Pakula) pour nous embarquer dans une histoire retorse et extrêmement déroutante.

Bref, 10 épisodes de 30 minutes à ne pas rater !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

7

BODYGUARD

créée par Jed MERCURIO

Vous avez tous entendus parler de Bodyguard et vous vous êtes demandé (en plus de vous méfier de toute cette hype) : quoi, le film avec Kevin Costner et Whitney Houston en série ?! N'importe qu... Oui mais non, ça n'a rien à voir !

Thriller tendu de chez tendu, addictif et porté par des personnages complexes et ambigus, Bodyguard déboîte et les accoudoirs de mon canapé ne lui disent pas "merci" ! Si le final ne vaut pas ses trois premiers épisodes absolument renversants, la nouvelle création de Jed Mercurio n'en reste pas moins un thriller ultra-maîtrisé comme je les aime !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

6

BOSCH - saison 4

développée par Eric OVERMYER, d'après les romans de Michael CONNELLY

Après trois ans de très bons et loyaux services, la saison 4 de Bosch allait-elle être celle du ralentissement ?.. Du tout ! Toujours aussi solidement écrite et interprétée, l'adaptation des romans de Michael Connelly continue d'être exemplaire tant dans son traitement de ses multiples intrigues que dans celui des personnages qui les font vivre et avancer.

Pur régal de noirceur et de construction dramatique ( tout en cherchant jamais à jouer l'esbroufe... hein, Westworld ?..) porté par un Titus Welliver magistral, Bosch a de quoi combler les amateurs de polars à l'ancienne !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

5

GODLESS

créée par Scott FRANK

Que l'on soit un fan absolu de ce genre mythique qu'est le western ou tout simplement à la recherche d'une série au récit solide et aux personnages passionnants, Godless, créée par Scott Frank (scénariste de Logan et de Minority Report), frappe juste tout au long de ses sept épisodes.

Sur des thématiques et des images "classiques" du western (gangster en fuite, shérif largué, village perdu, fusillades homériques...), Frank appose des variations féministes et engagées, creuse ses personnages en leur offrant des atours et des aspérités peu communs et livre au final un western sombre et brutal, mais surtout bouleversant d'humanité. 

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

4

YELLOWSTONE - saison 1

créée par Taylor SHERIDAN & John LINSON

Le grand Kevin Costner (Open Range, Danse avec les loups) devant la caméra de Taylor Sheridan, génial scénariste de Sicario, Comancheria et Wind River ? Comment résister à cette excitante rencontre, qui plus est au sein d'un "western" contemporain ?.. Impossible, on est d'accord.

Encore fallait-il que le résultat soit à la hauteur... Il l'est, soyez-en sûr ! Drama familial tragique et anxiogène où, à travers les destins perturbés des membres du clan Dutton, se dessine aussi une réflexion sur l'espace américain et ceux qui l'occupent (les propriétaires blancs, les exclus Indiens...), Yellowstone conjugue avec brio force narrative et beauté formelle. Ne vous laissez pas rebuter par le pilote, trop long et moyennement palpitant, la suite relève très rapidement le niveau pour ne plus rien lâcher jusqu'au final.

Saison 2 ? Oui et très vite, j'espère !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

3

THE GOOD FIGHT - saison 2

créée par Robert & Michelle KING

La saison 1 du spin-off de l'excellente The Good Wife m'avait particulièrement séduit, tant pour sa narration maîtrisée que ses personnages forts et attachants. À l'heure du bilan de la saison 2, le fait est que les King n'ont rien perdu de leur verve et de leur talent à ausculter avec pertinence et acuité la société américaine : fake news, élection de Donald Trump, mouvement #MeToo, extrême-droite... The Good Fight n'y va pas forcément avec le dos de la cuillère mais force est de constater que le résultat est brillant et souvent jubilatoire. Christine Baranski vole chacune des scènes où elle apparaît et continue d'offrir à son personnage de Diane Lockhart un développement passionnant, plein de fougue mais aussi et surtout de fragilité. 

Alors que la saison finale de The Good Wife laissait craindre que Robert et Michelle King n'aient plus rien à dire sur la société, The Good Fight vient nous rappeler à quel point leur plume est on ne peut plus essentielle !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

2

LE BUREAU DES LÉGENDES - saison 4

créée par Eric ROCHANT

Tous les ans, Eric Rochant et son équipe de scénaristes ont une lourde tâche : celle de faire du Bureau des Légendes la meilleure série française à l'antenne. Et tous les ans, ils réussissent le pari.

Après trois saisons d'exception, on attendait forcément Rochant au tournant : allait-il renouveler sa narration, trouver de nouveaux enjeux à investir et offrir à ses personnages un développement aussi passionnant que précédemment ?.. Plus mélancolique mais toujours aussi pertinente quant à l'actualité qui nous touche (les hackers russes... comme un écho à la saison 7 d'Homeland...), emmenée par des personnages meurtris et fragiles, perdus et isolés par les mensonges qu'ils portent, la saison 4 du Bureau répond très positivement à toutes ces questions. Et l'ajout à la distribution du génial Mathieu Amalric n'est certainement pas étranger à cette réussite fracassante !

LE TOP 10 DES SÉRIES - édition 2018

1

HOMELAND - saison 7

développée par Howard GORDON & Alex Gansa, d'après Prisoners of War de Gideon RAFF

Toujours emmenée par ses prodigieux comédiens (Claire Danes et Mandy Patinkin crèvent l'écran) et sa mise en scène solide et nerveuse, la série diffusée sur Showtime surprend encore par la manière qu'elle a de se renouveler et de coller au plus près de l'actualité : on avait vu Homeland ne pas pâtir, bien au contraire, du très grand bouleversement narratif opéré en fin de saison 3 et livrer avec ses saisons suivantes des heures de télévision renversantes et pertinentes, ne sacrifiant jamais l'intelligence de son propos (sur la situation en Extrême-Orient, sur les fake news...) sur l'autel du spectaculaire à tout prix.

Cette saison 7 réitère l'exploit : les scénaristes placent tranquillement leurs pions, s'interrogent avec acuité sur le totalitarisme possible du gouvernement américain par le biais de sa Présidente ainsi que sur les dangers des conspirationnistes et autres mouvements séparatistes, centrent avec brio leur curseur sur les personnages pour faire avancer l'intrigue (Saul et Carrie bien entendu mais également Brett O'Keefe) tout en sachant passer la seconde au moment opportun (le final de l'épisode 4 est un très très grand moment de tension !)...

Bref, pour reprendre une expression que j'avais utilisée en parlant de la saison 6 : du caviar !

Crédits photos : Audience, HBO, BBC, Showtime, Canal+, Paramount Network, CBS, Amazon, Netflix.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article