Homeland-Season-1-Poster

11 septembre 2001... Les Etats-Unis et le Monde entier sont plongés dans une terreur sans précédent suite aux attaques perpétrées par Al-Qaïda contre les tours du World Trade Center.

10 ans plus tard, les cicatrices ne sont toujours pas refermées et la chaîne Showtime (Dexter) nous replonge dans un univers de paranoïa et de menace latente avec sa nouvelle série Homeland. Adaptée de la série israëlienne Hatufim et développée par Howard Gordon et Alex Gansa (24 Heures Chrono), Homeland nous fait suivre le retour au pays de Nicholas Brody (Damian Lewis), un soldat américain porté disparu depuis huit ans en Irak. Accueilli en véritable héros par la Nation, et tandis qu'il tente de renouer des liens avec sa famille, il éveille les soupçons d'une analyste de la CIA (Claire Danes) qui est convaincue qu'il est un agent double d'Al-Qaïda et qu'il prépare un attentat sur le sol américain...

Homeland-Season-1Véritable succès de la rentrée dernière et portée par un trio de comédiens excellents (Damian Lewis, Claire Danes et Mandy Patinkin), la série d'Howard Gordon et d'Alex Gansa joue de manière habile et intelligente sur la peur d'une menace venant de l'intérieur. Dès son générique (un des plus déstabilisants vus sur un écran ces derniers temps), Homeland évoque le fantôme omniprésent du 11 septembre: touchée en plein coeur, sur son propre territoire, l'Amérique s'est lancée dans une vraie croisade contre le terrorisme et s'est surtout enfermée dans une paranoïa, une méfiance extrême "justifiée" par cette hantise de se voir de nouveau frappée de plein fouet. Une peur à laquelle la série confronte les Etats-Unis en mettant en scène un soldat susceptible d'être passé à l'ennemi: quand celui qui est censé nous protéger peut être notre plus grande menace...

homelandS'éloignant du côté "action" de 24 Heures Chrono, Homeland ménage un suspense redoutable où les rebondissements ne cessent de faire avancer l'intrigue et montrent la très grande maîtrise des auteurs (même dans les twists les plus risqués...) quant à faire monter le taux de stress au maximum!

En s'attachant énormément et de façon très juste à la famille Brody, en s'attardant sur la manière dont le retour du héros bouleverse la vie de sa femme et de ses enfants, Homeland se permet cette fois de jouer la menace intérieure au sein du noyau familial. Ce qui devrait être un refuge, un lieu de calme et de repos, devient un catalyseur de tensions, de non-dits et la série pervertit ainsi brillamment l'idée d'une bulle familiale à même de faire rempart face aux menaces de ce Monde... Devant reconstruire les liens familiaux (sa femme a refait sa vie), Nicholas Brody est un étranger chez lui qui doit tout faire pour regagner (honnêtement ou à dessein?..) la confiance des siens.

Homeland 6042-604x406Ces doutes quant à l'honnêteté du soldat et du mari/père de famille sont cristallisés par l'enquête quasi-obsessionnelle de l'analyste Carrie Mathison envers Brody. Persuadée au plus profond d'elle-même qu'il travaille pour Al-Qaïda, elle est prête à tout pour le prouver et le stopper avant que l'irréparable ne se reproduise de nouveau. Magnifiquement interprétée par Claire Danes, Carrie est notre point d'entrée dans la série et nous sommes ainsi amenés implicitement à croire en ses convictions, du moins au début, et à voir réussir son enquête: malheureusement, la jeune analyste est bipolaire et se soigne, à l'insu de ses supérieurs... En insinuant ainsi que les suspicions de l'héroïne puissent simplement être des hallucinations et que rien ne soit finalement justifié dans son investigation, Howard Gordon et Alex Gansa mettent en scène avec une froideur saisissante la dernière menace intérieure, la plus intime: celle venant de notre tête...

HOMELAND S1En allant du plus grand au plus petit (du pays à la maison, de la maison au cerveau), Homeland réalise un quasi sans faute dans son analyse des différentes strates de la peur: elle réussit à allier une brillante réflexion à une mise en scène énergique et où l'intrigue, bourrée de coups de théâtre et de retournements de situation, nous attrape à la gorge pour ne plus nous lâcher... Jusqu'à ce dénouement rageant, frustrant, intense mais surtout terriblement logique dans cette définition de menace intime...

La saison 1 d'Homeland sera diffusée sur Canal+ dès le 13 septembre.

La saison 2 est attendue sur Showtime dès le 30 septembre.

Crédits photos: Showtime.

Retour à l'accueil