horslimites

Hors Limites, réalisé par Andrzej Bartkowiak. Ecrit par Ed Horowitz et Richard D'Ovidio. Avec: Steven Seagal, DMX, Tom Arnold, Michael Jai White. USA - 2001 - 103mn.

Le nanar du weekend, le retour!

Comme si les soirées Steven Seagal sur NRJ12 ne suffisaient pas, il a fallu que, de moi-même et sans aucune trace d'alcool dans le sang, j'insère le DVD de Hors Limites dans le lecteur...

Avant de revenir sur cette mer..., euh sur ce film bien décevant, pardon, je voudrai juste dire, et cela sans aucun cynisme ou autre forme de second degré, que j'aime bien Steven Seagal. Enfin, j'aimais bien Steven Seagal plutôt... quand il faisait de bonnes petites séries B d'action assez bien foutues, qui avaient pour seule ambition de divertir et où l'ami Steven faisait preuve d'un certain talent dans les arts martiaux! Je veux parler de Nico, de Justice Sauvage, de Désigné pour Mourir ou bien encore de  Piège en Haute Mer (rien que les titres étaient déjà une promesse)... Des films qui avaient peu de chance de se voir sélectionner au festival Télérama mais qui ont fait la joie de plusieurs adolescents pré-pubères, élévés aux VHS et aux exploits de Jean-Claude Van Damme! En ce temps-là, les films de Steven Seagal sortaient en salles et l'acteur aux trois expressions faciales (je vais te tuer - tu vas mourir - tu es mort) était considéré, et je dirai à raison, comme une action-star bankable.

Qu'est-ce qui s'est passé? Et bien, notre ami Steven a un peu pris la grosse tête (le corps a suivi quelques années après), il a commencé à enchaîner les bides et il s'est finalement rendu compte qu'on pouvait tourner des films d'action en Roumanie, dans un entrepôt désaffecté, pour 14 dollars à peu près... Le héros de Terrain Miné a ainsi fait connaissance avec les rayons des vidéo-clubs, bien accueilli en cela par Wesley Snipes et Dolph Lundgren (ils tournent à peu près dans les mêmes entrepôts, ça crée des liens c'est sûr...) et NRJ 12 a trouvé sa poule aux oeufs d'or: des téléfilms tout pourris du genre L'Affaire Van Aken ou bien encore Into The Sun où notre ami fait acte de présence en cassant quelques bras et en dodelinant de la tête avant de tuer brutalement un ennemi...

seagal

Steven sur sa moto (Hors Limites)

Hors Limites, produit par Joel Silver (Matrix, Die Hard, L'Arme Fatale) en 2001 est le dernier film de Steven Seagal sorti en salles (sans compter Machete de Robert Rodriguez en 2010) alors qu'il cherchait un moyen de s'extraire des DTV (Direct-To-Video): il a failli réussir car le film a plutôt bien marché mais bon, des fois y'a le karma qui s'en mêle et qui vous renvoie illico vers un entrepôt désaffecté bulgare... on peut rien faire contre ça!

De quoi ça parle Hors Limites?

Steven Seagal y est un flic intègre mais bourrin qui se retrouve à combattre des flics ripoux... et à les tuer. Sauvagement. En dodelinant de la tête et en bougeant un peu les mains.

Exit Wounds- Tiens Steven, le scénario...

- Je lis jamais les scénarios!

Pourtant, il aurait dû le lire le scénario ou au moins un vague résumé de l'histoire, ça lui aurait peut-être évité de tourner dans ce truc! 

1) Dès les 5 premières minutes, Steven Seagal sauve le Vice-Président en tuant la totalité de ses agresseurs alors que les Services Secrets chargés de sa protection se font tous décimer un par un...

2) A cette occasion, Steven fait exploser un hélicoptère qui ressemble comme deux gouttes d'eau à une maquette, c'est marrant ça...

3) Steven n'a pas de chance: alors qu'il veut juste rentrer chez lui, une bande de jeunes cherche à lui voler son pick-up... Il cassera un bras lors de cette scène très touchante.

4) Steven n'a pas de chance, bis: alors qu'il veut juste rentrer chez lui, il tombe sur le braquage de 50 kg d'héroïne par une bande d'individus armés. Ces individus sont maintenant morts.

5) Steven est poursuivi par les méchants et est obligé de prendre une moto pour s'enfuir... enfin, c'est sa doublure qui est dessus. Une doublure dont la seule ressemblance avec Steven est d'avoir les cheveux coiffés en arrière.

6) La co-vedette du film est DMX, un rappeur. On entend donc du rap toutes les 5 minutes, même dans les moments les plus inappropriés. Surtout dans ces moments-là en fait.

7) Alors qu'il est muté dans un nouveau commissariat, Steven fait connaissance avec ses collègues dans les vestiaires. Il leur montre très vite qu'il fait de l'aïkido et que c'est lui la vedette du film.

8) Il y a plusieurs retournements de situation dans le film: il n'y que Steven qui ne les a pas vus venir depuis le début. Il est très touchant quand il fait l'étonné.

9) Parce qu'il est casse-cou et qu'il n'en fait qu'à sa tête, Steven est muté à la circulation. C'est très beau un Steven avec une casquette et un uniforme.

10) Le méchant meurt transpercé par une barre métallique, alors qu'il tombe d'un hélicoptère. De la faute de Steven. Qui a un problème avec les hélicoptères dans ce film.

Exit Wounds-07C'est beau, non?

 

Crédits photos: Warner Bros. Pictures.

 


Retour à l'accueil