thisis40

Le prochain film réalisé par Judd Apatow, This Is 40, est attendu pour la fin de l'année et, comme indiqué sur l'affiche, ce sera une sorte de suite à Knocked Up (plus connu chez nous sous le titre En cloque, mode d'emploi ...).

Ça fait maintenant pas mal d'années que je guette tout ce que fait Judd Apatow, que ce soit en tant que producteur, scénariste ou réalisateur et j'avais envie de revenir un peu sur ce qui m'a poussé à m'intéresser à cet homme qui, mine de rien, a quand même pas mal bousculé la comédie américaine ces dix dernières années.

 

J'ai découvert Judd Apatow avec Présentateur vedette: la légende de Ron Burgundy (dont il était le producteur) réalisé par Adam McKay et interprété entre autres par Will Ferrell, Paul Rudd et Steve Carell... Bien qu'imparfait (quelques longueurs notamment), ce film était tellement "autre" dans son humour, son ton (du moins pour moi à l'époque) et regorgeait de scènes vraiment hilarantes (la bagarre de rue avec Ben Stiller, le combat contre l'ours) que je me suis très vite demandé qui était derrière tout ça!

Et c'est tout un pan de l'humour américain qui m'est alors apparu: j'ai recherché des sketches du Saturday Night Live dans lesquels on trouvait Will Ferrell, j'ai parcouru la biographie de Judd Apatow, j'ai fait une liste de tous les films d'Adam Sandler... et j'ai tout simplement trouvé une vraie mine d'or! Une belle bande de cinglés prête à tout pour faire marrer, une troupe de comédiens talentueux, au goût du risque bien prononcé (Adam Sandler et son Little Nicky complètement barré!) et dont les films ne trouvaient malheureusement pas vraiment grâce aux yeux des distributeurs français... Car pour un Ben Stiller perçant au box-office français avec la saga des Mon Beau-Père... ou Starsky & Hutch, combien de Will Ferrell aux sorties plus que confidentielles (genre 3 salles à Paris ou directement en dvd...) et aux titres français affligeants (Ricky Bobby, roi du circuit?! Franchement, ça fait envie comme titre? Non, et pourtant c'est une comédie tout simplement énorme)!

                           bobby                                         walkhard    

La force du cinéma d'Apatow, c'est l'amour sincère qu'il porte à ses personnages: car au-delà d'histoires potaches et régressives (un dealer et son client poursuivis par la mafia à cause d'une super beuh dans l'excellent Pineapple Express - Délire Express chez nous - ou bien le trio d'ados décidés à perdre leur virginité lors d'une soirée mémorable dans Superbad - Supergrave), Judd Apatow met surtout en avant des individus.

On aurait tort de réduire son cinéma et celui de toute sa bande (Seth Rogen, Jason Segel - le Marshal d'How I Met Your Mother et scénariste de la très belle comédie romantique Forgetting Sarah Marshall - Sans Sarah, rien ne va en France -, Jonah Hill...) à une succession de scènes plus ou moins trash ou graveleuses. Il y a en effet dans son travail des thèmes que l'on n'aurait pas imaginé trouver là au premier abord: qu'il s'agisse de l'amitié et de son évolution (Superbad ou Bridesmaids - Mes Meilleures amies), de la difficulté d'être père (Knocked Up), de la peur de la mort (le magnifique Funny People) ou tout simplement de la recherche de l'amour (The 40-year-old Virgin - 40 ans, toujours puceau chez nous), Apatow amène une véritable réflexion sur ces inadaptés en quête de sens et fait preuve d'une véritable tendresse pour ses héros. C'est cette sincérité qui différencie ses films de comédies comme Very Bad Trip, lui aussi étendard d'une "nouvelle" comédie américaine et au demeurant très drôle, mais où les personnages ne font que servir les gags sans jamais vraiment exister.

Les personnages de Judd Apatow existent, sonnent "vrais" parce qu'ils nous parlent au plus profond de nous-mêmes: du lycée (Freaks and Geeks) à la crise de la quarantaine (le prochain This Is 40), de l'insouciance entre potes (Superbad) aux responsabilités (Funny People), il y a forcément un moment, une réplique, un personnage qui fait écho à notre vécu.

superbad

Grâce à la famille de collaborateurs qu'il s'est créée, Judd Apatow a donné des visages (ceux de Michael Cera, de Jonah Hill, de Will Ferrell...) et des voix à nos échecs, nos fantasmes. Dépassant largement le stade de la comédie pour ados un peu "bas du front", il scrute et (s') interroge (sur) notre génération, tout comme avait pu le faire John Hughes (The Breakfast ClubShe's Having a Baby - La Vie en plus en France) dans les années 80 ou encore Kevin Smith (Clerks, Chasing Amy) dans les années 90.

Dans la série qu'il produit pour HBO, Girls, l'héroïne (incarnée par la créatrice et scénariste du show, Lena Dunham) déclare vouloir être "la voix d'une génération"...ou du moins "une voix d'une génération".

On ne peut que lui souhaiter autant d'acuité que son mentor.

Voici la bande annonce de This is 40


 

"This is 40", écrit et réalisé par Judd Apatow. Avec Leslie Mann, Paul Rudd, Jason Segel.

 

Crédits photos: Universal Pictures, Columbia Pictures.


Retour à l'accueil