justified3

Justified, pour faire simple, c'est juste l'un des meilleurs polars actuellement diffusés.

Venant d'achever sa troisième saison aux USA, Justified est une de ces séries qui ne paient pas forcément de mine au premier abord. Bien que créée par Graham Yost (Boomtown, Band of Brothers) d'après une nouvelle d'Elmore Leonard (Punch Creole qui inspira le Jackie Brown de Quentin Tarantino), le sujet n'avait en soi, au moment du lancement de la série, rien de bien extraordinaire. Un marshall à la gâchette facile, après avoir refroidi un gangster sur la terrasse bondée d'un hôtel de Miami, est renvoyé par sa hiérarchie dans son Kentucky natal afin de le calmer et de le tenir éloigné des ennuis qu'il a tendance à s'attirer très facilement... On est loin des séries à gros concept qui fleurissaient à l'époque sur le petit écran (Lost dans sa dernière ligne droite, Flashforward qui fonçait droit dans le mur, The Event qui se profilait à l'horizon...) mais c'est justement dans cette simplicité apparente, dans ce côté "à l'ancienne" que Justified marque des points.

justified 2

Portée par le charisme incroyable de Timothy Olyphant (c'est le rôle de sa vie, sincèrement!), la série de Graham Yost est dotée d'un moteur diesel: après un pilote excellent, Justified prend son temps pour nous amener à faire connaissance avec l'ambiance du Kentucky et ses différents protagonistes au travers d'intrigues policières indépendantes efficaces et plutôt variées. Au tiers de la saison, les scénaristes enclenchent la seconde et étalent enfin sur la table ce qui fait la spécificité de leur série: la famille. Dans Justified, tout est affaire de famille, de rancunes vieilles de plusieurs décennies et du poids du passé. En revenant dans son Kentucky natal, Raylan Givens renoue avec une vie qu'il avait volontairement mise de côté: son ex-femme, son père qui ne supporte pas de voir son fils porter un badge et Boyd Crowder, un ami d'enfance devenu gangster et qui passera la saison 1 à chercher la rédemption malgré les doutes de tout le monde.

Justified 4

Brillamment interprété par Walton Goggins (The Shield), le personnage de Boyd Crowder est un régal de caractérisation et un pur plaisir à suivre: de gangster extrêmement malin et violent, il devient un repenti prêt à tout pour le pardon du Seigneur... Les rancoeurs de sa famille envers celle du héros viendront faire monter d'un cran la pression et permettront à la série d'atteindre vraiment des sommets de suspense pour sa fin de saison: intelligente, très drôle (les dialogues sont tout bonnement excellents) et souvent imprévisible, Justified est un show qui ne cesse de se bonifier d'épisode en épisode et qui montre surtout le talent d'une bande de scénaristes à créer un univers riche, complexe et bougrement addictif!

justified 1

Alors que la saison 2, d'une plus grande maîtrise encore et emmenée par la formidable Margo Martindale dans le rôle d'une matriarche reine du crime (et dont les fils sont de beaux spécimens des gangsters bas-du-front qui parsèment le show), est en cours de diffusion sur M6 à un horaire proprement honteux (le jeudi à partir de minuit... foncez sur les dvd!), la saison 3 est attendue dès le 16 septembre sur le bouquet TV d'Orange. Malgré un excellent Neal McDonough dans la peau d'un dangereux psychopathe qui donne du fil à retordre à Raylan Givens, cette troisième fournée d'épisodes accuse une légère baisse de rythme comparée à l'incroyable saison précédente mais procure toujours un immense plaisir.

Avant tout dédiée à ses personnages, Justified bénéficie d'une écriture et d'une mise en scène solides (même les scènes d'action semblent adopter le ton lancinant de l'accent du Kentucky: à la cool!), d'interprètes brillants et... d'un générique parfait!

Néo-western ou polar à l'ancienne? Avec son Blackberry et son Stetson, le marshal Raylan Givens semble avoir un bout de réponse... 

Crédits photos: FX.

Justified, Créée par Graham Yost. Avec Timothy Olyphant, Walton Goggins, Natalie Zea. 3 saisons de 13 épisodes de 55mn. 4ème saison attendue pour 2013.



Retour à l'accueil