Agents-of-SHIELD-Poster

 

Pourquoi j'ai voulu regarder?

 

S'il y a un pilote qui était attendu en cette rentrée 2013, c'est bien celui-là. Campagne marketing version XXL, diffusion d'une pelletée de trailers et teasers depuis plusieurs mois... bref, impossible de passer à côté de la déclinaison sur petit écran de l'univers Marvel qui cartonne sur nos écrans depuis maintenant plusieurs années. D'Iron Man à L'Incroyable Hulk en passant par Captain America et bien sûr le méga-succès Avengers, le studio a en effet fédéré un public monstre autour des aventures de ses super-héros et la tentation était grande, sinon inévitable, de transposer ces cartons internationaux du côté de la petite lucarne.

Pourtant, même si je suis très fan des films Marvel (enfin, surtout de leur capacité à former une sorte de "tout" cohérent et très fun), ce n'est pas ce qui me faisait le plus attendre ce pilote. Surtout que les différents trailers entraperçus ici et là ne m'avaient pas non plus mis en transe... Non, ce qui me mettait en joie, c'était le retour de Joss Whedon sur le petit écran. Oui, Joss Whedon, l'homme derrière le succès d'Avengers (et qu'il est donc presque "logique" de retrouver ici) mais surtout créateur des séries cultes Buffy The Vampire Slayer, Angel, Firefly et, dans une moindre mesure, Dollhouse.


shield-richards

Ses dialogues empreints de références à la pop-culture, son second degré réjouissant, ses personnages à la fois forts et douloureusement fragiles, ses scripts en béton et son sens de la narration ont fait de Whedon une de mes figures préférées de la télévision, auprès de David E. Kelley, Aaron Sorkin ou bien encore J.J. Abrams. Si Buffy et son spin-off Angel (respectivement sept et cinq saisons au compteur) ont été des succès, il n'en a pas du tout été de même pour Firefly et Dollhouse, deux expériences que l'on pourrait qualifier de douloureuses pour le maître geek et qui auraient pu signer l'arrêt de son travail sur le petit écran... Il n'en est heureusement rien et le voilà de retour sur ABC pour ce qui est annoncé comme l'un des points forts de ce mois de septembre!

Et même si son implication n'y est pas des plus importantes (écriture et réalisation du pilote, supervision de la saison), c'est bien le retour de Joss Whedon qui m'a donné envie de m'installer devant LE blockbuster télévisé de la rentrée!

 

Marvel s agents of shield 13685634172611

C'est bien de savoir de quoi ça parle, non?

 

Les aventures mouvementées des membres de la "Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division, plus connu sous le nom de "S.H.I.E.L.D.".

 

Et... c'est bien? 

 

Un agent de terrain surentraîné, une asiatique experte en kung-fu, un couple de geeks, une hackeuse géniale et un leader charismatique en guise de figure paternelle... Ça sonne cliché à mort comme équipe, non? Je confirme... mais ça fonctionne aussi étonnamment bien! Ce qui n'est pas vraiment une surprise tant les shows de Joss Whedon ont toujours joué sur des personnages très stéréotypés au départ et dont les fêlures et les profondeurs se révélaient au fur et à mesure d'une narration finement ciselée. Agents of S.H.I.E.L.D. ne faillit pas à la règle en ce qui concerne l'amour que porte Joss Whedon à l'idée de groupe, d'équipe et sur les multiples interactions qui en découlent (Buffy, Firefly): il nous introduit ainsi ici, en l'espace de 45 petites minutes, à une équipe hétéroclite, certes loin d'être inédite, mais qui fonctionne très bien et dont chacun des membres semble déjà trouver sa place au sein de l'histoire.


news illustre 1380137717 844

 

Emmené par des acteurs convaincants (Clark Gregg assure en Coulson ressuscité), un humour et des punclines typiques du scénariste, des effets spéciaux spectaculaires et un sens du fun très communicatif, le pilote d'Agents of S.H.I.E.L.D., à défaut de révolutionner l'Histoire de la télé, se montre parfait dans le cadre d'une soirée pop-corn! L'intrigue de ce premier épisode est loin d'être renversante mais elle est là aussi typique des shows whedoniens qui ont toujours eu besoin de temps pour démarrer et déployer leur richesse narrative (revoir les saisons 5 à 7 de Buffy pour s'en convaincre...). On croise donc très fort les doigts pour que ABC et la Marvel laissent suffisamment de temps à Jed Whedon (frère de Joss) et Maurissa Tancharoen (femme de Jed), les deux showrunners d'Agents of S.H.I.E.L.D. (et déjà à l'oeuvre sur  Spartacus), afin qu'ils aient les coudées franches pour pleinement développer un univers au potentiel gigantesque...


header-marvels-agents-of-shield-first-full-promo-trailer.ht

Crédits résumé et photos : Allociné, ABC.

Retour à l'accueil