painandgain

 

Michael Bay... Le réalisateur qui a peu de chance de se voir consacrer une rétrospective à la Cinémathèque et qui a plusieurs fois poussé le petit bonhomme de Télérama à tenter de se "petit-suicider" est de retour avec sa nouvelle production (notez bien l'absence du mot "super") : Pain & Gain. Inspiré d'une histoire vraie et tiré d'articles de presse parus dans le Miami New Times, le film s'intéressera au Sun Gym Gang, composé d'une bande de bodybuilders bourrés aux anabolisants qui se retrouvérent impliqués dans une série d'enlèvements...


pain and gain

 

Doté d'un budget de 22 millions de dollars, soit le prix d'un clignement d'oeil d'un robot de Transformers ou d'une explosion de voiture dans Rock, Pain & Gain marque le retour de Michael Bay sur les berges du thriller musclé après ses errements du côté des robots déconneurs de la saga Transformers (je reconnais ne me baser que les deux premiers volets, le troisième opus n'ayant pas réussi à me faire bouger malgré son titre ambigu : La Face Cachée de la Lune...). Avec The Rock et Mark Wahlberg en têtes d'affiche, on peut s'attendre à du bon gros divertissement viril, spécialité du génialement bourrin metteur en scène d'Armageddon : découvert en 1995 avec Bad Boys (j'ai le poster!), Michael Bay aura enchaîné en quelques films les explosions et les fusillades parmi les plus excessives du cinéma hollywoodien de ces quinze dernières années et ce jusqu'à ce qui représente le sommet de sa carrière : Bad Boys 2.


badboys2

 

Véritable monument de bourrinage où le style de Bay s'épanouit dans l'excès pour notre plus grand bonheur, le deuxième volet des aventures de Will Smith et Martin Lawrence est un film "autre" par sa mise en scène sans limite (fusillade 360°, poursuite dantesque, destructions d'une ampleur titanesque) et son mauvais goût affiché (les cadavres balancés sur l'autoroute...). A consommer sans modération.


Pain-and-Gain-Michael-Bay

Avec une sortie prévue pour le mois d'avril aux USA et août en France, Pain & Gain s'annonce comme un mix plutôt réjouissant de tout ce qu'on aime chez l'artificier le plus barré d'Hollywood (Miami, gros bras et couchers de soleil) et en plus, sans robots! Ne boudons pas notre plaisir!

 

 


 

 

 

Crédits photos : Paramount Pictures.

Retour à l'accueil