the-mentalist

Patrick Jane, le mentaliste préféré de ces dames, est de retour dès demain soir sur TF1 pour une saison 4 attendue et assez redoutée...

Attendue car la saison précédente nous avait laissés sur un cliffangher haletant et vraiment efficace: Jane se trouvait enfin face au meurtrier de sa femme et de sa fille, le serial killer Red John (John Le Rouge en VF) et l'abattait en plein centre commercial...

Redoutée aussi... pour la même raison, en fait!

The Mentalist

Après une telle révélation, on peut légitimement se demander comment la série va pouvoir rebondir: la traque de Red John (et son smiley ensanglanté) constituait le fil rouge du show et lui permettait d'offrir des épisodes excellents dès que le serial killer était de la partie... dur de croire que Bruno Heller laisse tomber le côté feuilletonnant au risque de très vite lasser le spectateur! Et puis, si l'homme abattu en fin de saison 3 était vraiment Red John, la mort de ce génie/gourou du crime serait légèrement décevante par rapport à l'aura développée autour de son personnage depuis les débuts...

red john

Apparue sur les écrans américains en 2008, The Mentalist conquiert très vite le coeur des téléspectateurs principalement grâce à son personnage principal (et son interprète Simon Baker): Patrick Jane. Doué d'un très grand sens de l'observation, il met tout d'abord à profit ce talent pour se faire passer pour un médium. Un jour, sur le plateau d'une émission télévisée, il provoque la colère d'un tueur en série en le ridiculisant... Celui-ci, le fameux Red John, assassine la femme et la fille de Jane pour se venger... L'arnaqueur décide de mettre son don au service de la police tout en traquant l'homme qui lui a pris sa famille.

Tourmenté, cynique, sarcastique, drôle et très malin, Patrick Jane rejoint les personnages de consultants des forces de l'ordre apparus en grand nombre ces dernières années (Castle, Lie To Me, Psych...) tout en ayant ce côté qu'on adore détester à la House...

The-Mentalist

Reposant presque intégralement sur ce personnage fascinant, la série développe des intrigues policières plutôt originales mais qui n'ont malheureusement pas la même saveur que celles de Castle par exemple. De même, l'intrigue sur Red John est passionnante mais parcourt la série de manière beaucoup trop sporadique: les apparitions du tueur en série, ou du moins ses méfaits, sont un peu trop rares et c'est dommage car elles réservent toujours de grands moments de suspense tout en accentuant le côté sombre du héros.

Espérons que la 4ème saison saura capitaliser sur le bouleversement que le final de la précédente a représenté et emmener la série vers une prise de risques un peu plus grande!

Crédits photos: CBS Television.

Retour à l'accueil